Recherchez dans les actualités

Solen, les experts de la luminosité, à Vivatech avec ENGIE

Bâtiments connectés
09/06/2017

Créé par 3 ingénieurs il y a un an et demi, Solen se décrit comme l’expert de la luminosité et propose aux professionnels de l’immobilier une appli permettant très facilement d’évaluer la luminosité et l’ensoleillement d’un logement. Solen est invité sur le Lab Energy d’ENGIE à Viva Technology et c’est Clément Henry, co-fondateur et CEO de Solen qui se prête au jeu des questions-réponses.

Bonjour Clément. Pouvez-vous nous présenter Solen en quelques mots ?

Solen a développé une technologie qui permet, à partir de photos prises avec un téléphone portable de simuler le potentiel de luminosité et d’ensoleillement de l’endroit où a été prise la photo, et ce pour tous les jours de l’année. Il peut d’agir d’une pièce ou plusieurs pièces d’un appartement, d’une terrasse, d’un jardin, d’un terrain de sports…

Actuellement notre cible est celle des professionnels de l’immobilier, agences immobilières ou promoteurs. C’est pour nous un choix stratégique, puisque aujourd’hui 80% des transactions sont réalisées par des professionnels. A terme, nous envisageons tout à fait de le proposer aussi aux particuliers.

Un des autres usages que nous envisageons concerne le photovoltaïque ou les économies d’énergie : de nombreux usages peuvent être développés avec notre technologie.


Q - En quoi votre projet est-il innovant ?

ll est innovant tout d’abord parce qu’il compile plusieurs technologies différentes.

Dans un premier temps, le téléphone est localisé dans l’espace, avec sa position gps, son orientation et son inclinaison. Nous retraçons ensuite la trajectoire du soleil autour du téléphone. Cette première étape fait appel à de l’astrophysique. Nous utilisons l’optique pour nous adapter à la focale de chaque téléphone. Et nous utilisons enfin une grosse partie de traitement d’image, puisque sur chacune des photos nous allons déterminer les zones de ciel et quels bâtiments autour peuvent potentiellement obstruer la luminosité et l’ensoleillement.

Nous ne sommes pas les seuls à calculer la luminosité, ça se fait déjà dans des bureaux d’études classiques qui dimensionnent des bâtiments pour des constructeurs BTP. Mais pour cela, ils ont besoin de logiciels 3D très puissants et beaucoup de puissance de calcul. Ces études prennent plusieurs jours et mobilisent plusieurs personnes.

Notre solution utilise les capteurs des téléphones portables qui sont de plus en plus précis, et parvient aujourd’hui à un calcul qui est à 5% aussi fiable sur la luminosité que celui d’un bureau d’études classique. Notre bilan est établi en 24 h, même si à terme, il sera totalement automatisé. Pour l'instant nous nous obligeons à vérifier manuellement tous les certificats avant de les envoyer.

En effet, nous émettons des certificats de luminosité qui donnent, pièce par pièce, l’information de l’ensoleillement direct et de la luminosité naturelle pour tous les jours de l’année et toutes les heures de la journée.


Q - Du coup pour mêler toutes ces technologies, vous disposez de compétences très diverses ?

Oui, les 3 fondateurs sont tous les 3 ingénieurs dans des spécialités très différentes.

Thomas est à l’origine de l’idée de l’application. Il est ingénieur climatique et s’occupe de la partie algorithmie et produit.
Enzo est notre ingénieur informatique. Il développe techniquement la solution pour pouvoir l’implémenter sur l’ensemble des outils de nos clients.
Quant à moi, je suis ingénieur en génie industriel, en particulier sur des problématiques de supply chain et je m’occupe de la gestion de projets, du commercial, du financement… et de la communication, comme maintenant !


Q- A Vivatech, vous allez montrer votre appli ?

Oui, tout à fait. L’application (qui est gratuite) comprend un module de réalité augmentée que nous avons baptisée Solen Live. Ce module, particulièrement apprécié pendant les visites d’appartement, permet de visualiser la trajectoire du soleil en réalité augmentée sur l’écran de votre téléphone. C’est ce que nous voulons montrer en priorité au grand public au cours de VivaTech.

Nous allons également présenter un produit que nous avons développé pour les promoteurs immobiliers qui vendent des appartement sur plan. Dans ce cas, nous réalisons l’étude à partir de la modélisation 3D du futur bâtiment. Nous proposons aux vendeurs cette interface qui permet une simulation du futur logement avec un côté ludique qui permet de faire varier la luminosité pièce par pièce dans le futur appartement.


Q- Qu’attendez-vous de votre présence à Vivatech ?

Tout d’abord, nous sommes très heureux d’être sur le Lab ENGIE, où nous espérons de belles rencontres et la découverts de synergies.

Nous venons de terminer une Proof of Concept, grâce à deux partenaires, Foncia pour l’immobilier ancien et Bouygues pour l’immobilier neuf. Nous avons passé 6 mois à tester l’appli sur ces deux marchés. Nous sommes maintenant au point critique où nous voulons trouver de nouveaux clients, travailler avec d’autres promoteurs, proposer l’application à d’autres réseaux d’agences, dans une logique de croissance.

Nous sommes aussi en phase de levée de fonds d’amorçage. Nous espérons rencontrer des investisseurs intéressés par notre produit, notre équipe et notre vision.

Même si aujourd’hui nous avons fait le choix d’adresser le marché de l’immobilier, nous savons que notre projet peut s’appliquer à de nombreux autres domaines, en particulier celui de l’énergie, notamment le photovoltaïque.


Q- Pour terminer cette interview, vous allez devoir vous poser une question… et y répondre !

Je suis sûr que vous mourez d’envie de savoir comment nous avons eu l’idée de cette appli…

Tout à fait ! Racontez nous !

Au départ, il y a 18 mois, nous avions imaginé une application qui référencerait les terrasses de restaurant ou de café à Paris selon leur ensoleillement. L’idée était de pouvoir géolocaliser et proposer les terrasses les plus ensoleillées autour des utilisateurs de l’appli.

Nous avons ainsi référencé plus de 300 bars à Paris, développé une vraie communauté de sun spotters et de sun lovers, mais nous n’avons pas réussi à trouver de business model rentable. Et c’est ainsi que nous avons basculé vers l’immobilier.

Notre vision à plus long terme est que Solen devienne une marque multicanal qui accompagne le grand public pour toutes les étapes de la vie autour des questions de luminosité et d’ensoleillement : achat de logement, locations de vacances, choix d’un bar au soleil, sport, installation de panneaux photovoltaïques, travaux de rénovation, jardinage…